L’HEURE DES DROITS HUMAINS AU TOGO…

RAPPORT DE PARTICIPATION DU GENRE EN MOUVEMENT à LA FINALE DU CONCOURS DE L’AMBASSADRICE DUDH 2015

L’an deux mille quinze et le dix décembre s’est tenue à Lomé à la salle de spectacle EAMAU, la 3eme édition de l’évènement « Ensemble pour les droits humains » organisé par le groupe local 11 (GL11) de Amnesty International.

La nouveauté de cette célébration par rapport aux éditions précédentes a été la finale de l’élection de la représentante DUDH (Déclaration Universelle des Droits de l’Homme). Le Genre en Mouvement a accompagné cette activité depuis la présélection jusqu’à la finale en la personne de Madame ADAMAH Delali, Représentante en Afrique du Genre en Mouvement, qui a au cours cette finale a siégé dans le Jury aux côtés de Madame AHIANLEGBEDJI-AGBONEGBAN Prisca et Son excellence Maître Joseph KOFFIGOH toujours Président du jury.

Avec du retard pour des raisons techniques, la soirée a quand même débuté conformément au programme établi. En ma qualité de chef de projet j’ai prononcé au moment venu le mot de circonstance au nom du Genre en Mouvement. Mot à travers lequel j’ai présenté notre association, ses branches, ses objectifs et ses réalisations passées, présentes et futures.

J’ai également distribué des enveloppes contenant des mots de paix et d’amour, des mots divins et aussi de protection de l’environnement accompagnés du logo du Genre en Mouvement pour faire connaître notre association. L’appui considérable de Madame Sylvia LAWSON tout le long de notre implication dans cette activité n’a pas ralenti son élan à répondre présente à l’invitation à la soirée et à continuer par nous témoigner un soutien moral fort précieux.

La soirée a été riche en informations, sensibilisations, et émotions grâce aux candidates qui ont présenté des cas de violations des droits humains et inviter tout et chacun à agir en signant des pétitions et en ne restant pas silencieux face aux appels des victimes et des organisations de défenses des droits de l’homme. Elles ont ensuite défendu des plans d’actions qu’elles ont personnellement eu à élaborer et qu’elles mettraient en œuvre au cours du mandant au cas où elles seraient élues ambassadrices des droits humains.

 

Comme à la demie finale, c’est Madame ADAMAH Delali qui a présenté les critères de notation qui sont la prestance/dynamisme, l’éloquence/art oratoire, les réponses aux questions et le fond/pertinence. Elle a encouragé et félicité toutes les candidates et précisé que celles qui ne sont pas lauréates au cours de cette soirée, n’ont pas pour autant démériter.

Non sans faire durer le suspense, son Excellence Maître KOFFIGOH a prononcé les résultats finaux de la soirée en proclamant Représentante DUDH de l’édition 2015, Mademoiselle ATCHINOU Ablavi Doria qui provient de L’Association Internationale des Étudiants Juristes (AIEJ-TOGO) de L’Université de Lomé (dont j’ai été membre pendant deux ans).

Les cérémonies de remises de prix et mots de fin ont clôturé la soirée en toute beauté avec des invités satisfaits dont on peut lire dans les regards des étincelles d’un monde meilleur sans violences, tortures et pleins de bonheur d’où la fierté par ricochet du Genre en Mouvement et de ses différents partenaires.

Fait à Lomé, le 10 décembre 2015

Jacqueline ESSIOMLEY.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s